Renaissance du feu dans les eaux du Soi

29 août 2019

La vie est une suite d’émotions qui nous définit pour nous redéfinir en acceptant de laisser le cœur sculpter ce qui doit être libéré comme des pelures en trop qui font de nous parfois des êtres disgracieux pas l’intensité de nos colères pour exprimer un trop plein de souffrance qui ne veulent plus garder silence dans cette explosion du volcan qui en a marre d’être gentil bien comme il faut puisque ce feu anime sa vie, ses pensées, ses émotions alors pourquoi taire ce surplus qui ne tarde point d’être à bout de ces ressources pour arriver au bout de cette émergence d’avoir trop bouilli pour s’être laissé mijoter en croyant qu’il serait plus doux, mais non-âpreté de ces déceptions, de ces accusations, de ces demandes de perfections on fait sauter le caisson puisque d’encaisser il en a marre ne pouvait plus se retenir il a lâcher sa lave d’un feu puissant ne pouvant être contrôler puisque trahi par tant de commentaires il ne pouvait resté silencieux puisque cette fois de trop venait d’ouvrir une crevasse où la flamme venait d’y prendre la tangente sans aucun pouvoir d’éteindre ce qui devait maintenant se consumer dans cette folle rage animer hors de tout doute d’un trop plein de ces non-dits, de ces non-confiance, de ces faux-semblants, de ces fausses gentillesses, de ces faux sourires pour atteindre une proportion telle un cyclone qui balaie tout sur son passage qui n’a point de racine dans la vérité, le vrai, l’authenticité puisque l’amour est la seule racine qui puisse calmer le feu, attiser le feu et apprivoiser la flamme du soi.

Laisser déferler ce feu hors proportion laissait des pas de cendre sur ces cadavres de non-vérité qui avait peuplé ce passé qui devenait étranger au présent de ce sentiment d’être lumière baptisée par le feu du cyclone qui balaie tout ce qui n’était point vrai. Une marche du désert de ces cendres laissait poindre des bourgeons qui fort de la vérité, de l’amour était prêt à nourrir la source d’une nouvelle énergie. C’est dans une gratitude que le feu s’est transformé en eau afin de pouvoir nourrir les nouveaux bourgeons de sa vie. L’amour venait de naître and une nouvelle fréquence au cœur de se volcan qui venait de marier l’eau au feu de son être afin de faire de ces eaux émotionnelles les gardiens de la flamme en irruption pour s’assurer de ne plus cumuler de trop plein aussi étouffant puisque la flamme se consumait de son essence croyant ne plus pouvoir être à force de tous ces non-amours qui l’avait éteint à petit feu. Prête à revivre, à apprendre son pouvoir elle avait éveillé le volcan afin de prendre place en son essence et accepter toute sa puissance. Maintenant bien consumé dans une nouvelle attiser elle se sentait prête à vivre de son feu dompté par ces eaux qui devenait source d’amour. Le dragon venait de renaître dans les eaux et les flammes de son être prête à ouvrir de nouvelle terre pour conquérir ces pouvoirs si longtemps étouffés par ces manques d’amour qu’elle avait entretenu ne réalisant point qu’elle éteignait ces feux chaque fois qu’elle ne prenait point position face à ces scélérats cachés sous de faux sourires qui ne pouvait être que des embûches au cœur de son feu intérieur. Forte de prendre part au feu de sa vie elle avait trouvé la force de se retrouver pour se défaire de ces trop plein de non-amour sous toutes ces formes.

Le feu est bel et bien présent maintenant dans cette unique énergie d’amour, gardienne de ces flammes intérieures nul ne pouvait éteindre cette passion de la vie dans l’épée de vérité qu’elle proclame maintenant sienne. Tout ce qui ne sera point dans la lumière, la transparence et l’amour sera simplement retranché au puits des oubliettes afin de nourrir la source de non-lumière qui se délecte de ces noirceurs pour donner place à la lumière en cette vie du feu choisie de la vérité.

Merci, Merci, Merci ! Tranche d’intensité du travail énergétique dans ma vie pour moi de moi avec moi ! 🔥Inspiration spontanée d’♥Ysabeille

© 2019, . Tous droits réservés pour tous pays