L’illusion du passé ou la réalité du présent ?

ombre et lumìere1

Il y a le temps, il y a l’instant l’ici maintenant. Se perdre dans le passé est la façon que tu as apprise de te fuir dans le présent. Il est difficile de créer ta vie dans ton aujourd’hui lorsque tes pensées sont dans le passé. Tu veux vivre de nouvelles relations, mais ton cœur est resté dans les émotions du passé. Comment veux-tu créer la nouveauté quand tu es toujours dans le passé ?

Te pardonner veut simplement dire que tu as eu un jugement envers toi et que tu n’acceptes pas tes erreurs, ta vulnérabilité et si tu dois pardonner une autre personne c’est que tu as jugé cette personne en te mettant sur un pied d’estale te croyant meilleur qu’elle te permettant de la regarder de tes yeux de bourreau. Mais ces yeux, ce regard se retournent également vers toi. Si tu te poses la question du pourquoi tu vis encore et encore les mêmes problèmes dans ta vie il faudrait que tu ajustes ta vision à ta vue d’aujourd’hui. Tant et aussi longtemps que tu resteras avec tes lunettes du passé tu revivras ces aléas puisque chaque émotion restante en toi te garde dans cette vibration de cet instant que tu as vécu, peu importe le nombre d’années qui s’est écoulé. C’est une émotion figée dans le temps qui tient son emprise dans ton jugement de l’autre et de toi.

Lorsque tu ajusteras ton regard avec tes yeux d’aujourd’hui dans la vérité de ton être qui est autant positif que négatif, tu auras une vision ajustée à l’amour qui est en toi. Cesse de croire que personne ne pouvait te faire de mal puisque tu as expérimenté ces souffrances pour apprendre de tes erreurs, pour avoir des exemples à ne pas reproduire et l’opportunité de choisir une vie plus facile, plus simple par tes choix de bonheur, de plaisir, d’amour dans ton être. Tant que tu vas entretenir les peines, les souffrances, les ressentiments, les vengeances, les rancunes à l’égard des personnes de ton passé il te sera impossible de créer une vie comme tu l’as désiré.

Tu crois que c’est un rêve parce que tu es dans l’illusion que tu es mieux que ces personnes qui t’ont blessée. As-tu déjà pris conscience de tes propres erreurs ? As-tu été honnête envers toi dans tes actions et tes pensées envers les autres ? As-tu reconnu tes propres fautes ? Tant que tu vas continuer à te placer dans la perfection et à avoir ce regard de victime envers les autres, il te sera bien difficile de créer la nouveauté dans ta vie. En as-tu assez de tourner en rond et de revenir à la case prison ou passer droit ? Il est temps pour toi de faire l’inventaire de tes propres torts dans ta vie qui sont d’avoir entretenu la victime en toi. Être capable de reconnaître que cela t’a nourri pendant un certain temps, que tu as même reçu des bénéfices de toutes sortes mais quand est-il de ta vie maintenant ? Es-tu heureux d’être en ta présence ou cherches-tu constamment une fuite pour ne pas te vivre ?

Te déposer en toi et te ressentir devraient être la plus belle merveille dans ta vie. Ce plaisir de te retrouver de faire une pause en toi pour te recentrer et te dire je suis là pour moi. Ne plus avoir d’idée noire parce que tu as vécu telle ou telle expérience dans ton passé, ne plus te justifier de ton abonnement aux malheurs de la vie parce que tu portes cette vibration de victime, mais bien des idées positives, des projets parce que tu en as fait une expérience qui a enrichi ton cœur d’un nouveau savoir que tu désires maintenant mettre en application dans ta vie. Tu as le choix de rester dans cette énergie de ton passé et d’entretenir la victime qui n’évolue pas, n’avance pas et attire à elle toujours les mêmes personnes, les mêmes histoires de vie, mais il te faudra assumer que tu préfères continuer de souffrir parce que cela t’apporte des bénéfices qui sont plus importants que d’être libre et heureux dans la création de ta vie.

Peu importe le choix que tu feras, le plus important est d’accepter que tu ais rendu à cette étape, de t’accueillir là où tu es rendu et d’assumer le choix que tu feras de rester dans la même énergie de fuite de ta vie dans le passé ou de mise à jour du présent dans ton cœur, ton être, tes émotions pour créer enfin cette révolution du bonheur auquel tu aspires depuis si longtemps.

Seras-tu l’artiste peintre créateur des nouvelles couleurs de ta vie ou le concierge de tes ombres si bien entretenu dans les cinquante nuances de gris de ta vie ?

C’est à toi maintenant de choisir si tu continues d’explorer les sous-sols de ton passé ou si tu décides de remonter le temps pour vivre ton présent ?

Inspiration d’♥ Ysabeille Gariépy ♥

 

© 2015, . Tous droits réservés pour tous pays