Éclat d’HÉ-MOI !

coeur noir et blanc
Il y a cette peine qui se manifeste par des larmes et des difficultés respiratoires lorsque cette partie de soi a pris conscience qu’une relation vient de se terminer. On a beau vouloir de tout son cœur qu’une personne soit heureuse et découvre en elle sa lumière nous ne pouvons pas faire les actions pour l’y amener dans son être, son cœur par ces choix d’avancer vers elle, ce soi qui est le tien. Il y a autour de nous des personnes qui sont comme des mulets nous avons beau leur donner toute l’attention, l’amour et les conseils pour qu’ils puissent se délivrer de cette victime si puissante en eux, mais encore faut-il qu’ils aient été honnêtes avec nous, avec eux-mêmes.

Nous avons fait ce choix de les croire, de se nourrir de l’espoir qu’ils avançaient et voulaient vraiment arriver à changer leur vie. Il arrive un jour où nous découvrons avec tristesse et beaucoup de larmes que cette personne n’a pas été honnête que nous avons servi sa cause et que le jour où elle découvre qu’il va y avoir un changement elle se détournera de vous en vous accusant qu’elle ne voulait pas changer et qu’elle a toujours été bien dans sa noirceur.

Là en cet instant dans votre cœur c’est le naufrage de cette bouée que vous aviez lancé à cette personne dans l’espoir qu’elle apprenne elle aussi à nager. Vous avez été jusqu’à passer avec le Maître-nageur pour lui offrir la possibilité d’être autonome et de sortir de ces tempêtes intérieures. Vous avez utilisé tous les outils à votre disposition et vous avez cru qu’il y avait un changement, un avancement et même une nouvelle lumière dans cette personne. Et voilà qu’un matin vous recevez ce fameux message encore une fois que vous êtes la responsable de ces décisions et bla, bla, bla. Nous connaissons déjà ce refrain.

Votre cœur explose de douleur, de peine pour vous faire prendre conscience de ces actions que vous avez tentées pour aider cette personne et qui n’ont aucune valeur ni reconnaissance de sa part. Il y a encore une fois cette leçon qui nous revient que nous ne pouvons pas aider les gens qui ne veulent pas s’aider eux-mêmes. Nous ne pouvons que leur apporter notre vision d’eux-mêmes qu’ils ne voient pas parce qu’ils ton fait le choix de rester aveugle à la lumière qui les habite pour nourrir la noirceur de la victime qui leur apporte tant de bénéfices. Ce plaisir égocentrique qui est le leur de se plaindre, de se créer des situations de vies difficiles et de continuer d’entretenir la victime en eux parce que c’est ce qu’ils connaissent le mieux de la vie. Ils ne veulent pas voir qu’ils ont fait ce choix, mais ils aiment se plaindre de le vivre.

Il est temps maintenant de laisser partir ces personnes qui sont malhonnêtes et manipulatrices. Ceux qui jouent avec votre cœur comme un pantin qui n’aurait pas de sentiments. Ceux qui veulent tout avoir, mais ne rien faire pour arriver à vivre ces changements dans leur vie. Ceux qui se défilent devant la nouvelle porte de lumière qui s’ouvre à eux dans cet ultime espoir qu’il y aura enfin une prise de conscience reliée à l’amour de soi qui les amènera à franchir le pas.

Merci pour ces expériences qui nous rappellent que nous ne pouvons sauver personne et que lorsque nous remettons notre cape de Sauveur il est certain qu’un jour ou l’autre nous aurons à revenir dans notre vie pour prendre soin de nous puisque dans cette envolée pour aider les autres nous demeurons absents de notre vie. Vous m’avez fait prendre conscience que je ne peux pas vouloir pour les autres mêmes si mon cœur s’emballe et que je vois de nouvelles portes s’ouvrir ce n’est pas moi qui doit faire les pas pour y entrer. Je vous remets donc vos plaintes, vos douleurs, vos souffrances entre les mains puisque vous êtes les seuls responsables de la création de votre vie.

J’accepte pleinement ma vie en couleur de l’Essence de mon être et qu’il va y avoir des gens en noir et blanc qui vont tenter de me faire croire vouloir la vie en couleur que j’entretiens des pastels de mes choix de vie. Désormais je saurais reconnaître ces personnes qui ont fait le choix de ne pas vouloir autre chose que la vie qu’ils ont toujours eue, car je ne verrais pas les couleurs de leur cœur véritable indice de la personne qui veut changer sa vie. Merci pour ce cadeau de prise de cœur de ce matin !
Inspiration d’Ysabeille en ce mercredi 14 octobre 2015

 

© 2015, . Tous droits réservés pour tous pays